L’Allemagne, encore une fois en avance sur la culture, compte réaliser cette expérience sur base du volontariat et entièrement financée par l’état le 22 août. Cette dernière permettra d’en savoir plus sur le futur des événements à huis-clos.

Une expérience intelligente et responsable

Du suicide pour certain et une avancée pour d’autres, le 22 août prochain se déroulera le concert du chanteur-compositeur Tim Bendzko et réunira 4000 personnes afin de savoir si les particules infectieuses du COVID-19 peuvent se propager en lieu clos. Les personnes seront volontaires et âgées de 18 à 50 ans dans une salle de Leipzig qui à l’origine peut en contenir 12 000.

Vous l’imaginez bien, certains volontaires ne seront pas positifs au COVID-19 pour voir combien de participants seront infectés 10 jours après. Mieux que ça, les spectateurs seront équipés autour du cou d’un “traceur de contact” qui sera chargé d’enregistrer le flux des germes. De plus, ces derniers se recouvriront les mains avec un désinfectant fluorescent qui, en plus de protéger, signale leur présence (les germes) à l’aide de traces d’UV.
L’objectif ici pour les scientifiques sera d’observer les zones où les germes sont le plus susceptibles de se déposer.
Les participants se verront testé 48h avant l’expérience pour être sûr que personne n’est porteur du virus.

L’État allemand, un exemple à suivre

Tandis que de notre côté la culture est en grande partie délaissée, l’État allemand prendra totalement en charge les coûts de l’expérience qui s’élèvent à environ 1 million d’euro.
L’idée est de trouver des solutions pour que les rassemblements de masse puissent se dérouler “sans danger pour la population” à partir du mois de septembre. À l’heure actuelle, les concerts de plus de 1000 personnes sont interdits jusqu’à fin août.

Le but selon Stefan Moritz, l’homme à l’origine de cette expérience, est de “déterminer s’il n’existe pas un juste milieu entre l’ancienne et la nouvelle norme, quelque chose qui permettrait aux organisateurs de faire entrer suffisamment de personnes dans une salle de concerts pour ne pas faire de pertes ».

Notre dernier article : Le collectif Organïk fait son retour pour 14h de techno et micro avec Sterling Moss et Marwan Sabb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *