Lancé le 5 octobre 2017 par l’agence Bonjour/Bonsoir, le 824h a été conçu comme un bar éphémère situé rue Oberkampf. Ce dernier devait rester ouvert pour un total de 824h (d’où le nom) soit jusqu’au 29 avril 2018. C’est finalement le 2 octobre 2019 que l’agence événementielle Bonjour/Bonsoir décide de rouvrir le bar, mais cette fois-ci au 10 rue Papillon.

Une identité à part entière

Le 824h a toujours revendiqué une entrée gratuite pour toutes et tous ainsi qu’un esprit de liberté à l’intérieur du club. Pour appuyer cela, les photos et vidéos ont toujours été interdites afin de garantir une fête plus saine.
Dans une interview accordée au magazine Dure vie, ils déclaraient : “L’idée est d’arrêter de voir un public dansant avec un écran devant le visage en permanence, comme ça arrive souvent partout, dans tous les dancefloors du monde”.
La programmation est également toujours restée discrète, l’idée étant de mettre en avant un lieu composé de personnes partageant les mêmes valeurs.

Un mois entier réservé aux zouz (de ta vie)

Le 8 mars sera la journée du droit des femmes et l’équipe du 824h à son avis sur la question de son existence : “Il y a bien longtemps que cette journée de la femme ne devrait pas exister. Une journée ce n’est pas assez et surtout, c’est cristalliser que chaque autre jour ne l’est pas”.
C’est donc avec joie que ces derniers ont décidé de consacrer un mois entier aux femmes de notre vie. Une DA entièrement féminine est alors préparée par Camion Bazar et Samuel Sapin.

Le 824h va faire appel à quatre “Marraines” emblématiques de la scène électronique féminine. Qu’elles soient débutantes ou confirmées, elles investiront les platines du 824h pendant un mois. Parmi les marraines vous pourrez retrouver :

Glittoris

Par son nom assez explicite, le collectif promeut la jouissance avec son organe composé des filles du Camion Bazar, de Mic Mac, de Club Limo et de Nipples.

The Man Inside Corrine

Le performeur de Madame Arthur et résidente du 824h apportera sa touche queer “où l’imprévu à toute sa place”.

RA+RE

Label emblématique par son équipe entièrement composée de femmes mais aussi dit collectif et marque de vêtement. Le label organise notamment les “Breakfast Club”, des “after solaires” animés par la micro house.

Sophie Morello

Connue comme étant la programmatrice de la Kidnapping, elle prépare une prog gender fluid dont les bénéfices iront à la création de son Char “La Galaxie Trans Gouine” à la Pride 2020.

Event | Gratuit

Notre dernier article : Remco Beekwilder et David Asko font leur retour à Paris pour une soirée apocalyptique

Categories: Focus soirées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *