La Dream Nation est le festival de musique électronique qu’on retrouve chaque année pour la rentrée avec des artistes allant de la techno au hardcore en passant par la bass music. C’est devenu presque un passage obligé.
Depuis plusieurs années la programmation techno ne cesse d’évoluer et cette année on a droit à de très beaux noms. On vous écrit aujourd’hui un résumé du parcours que l’on fera ce vendredi soir.

Notre parcours entre la techno et la Newtrack stage

Dans la suite de cet article, on va vous donner les informations qui vous permettront de faire vos choix entre les différents artistes à voir.

Si vous arrivez entre 21h et 22h, les techno de Alys, Lacchesi et Thomas Delecroix risquent d’être assez similaires.
L’artiste Alys aura peut-être une techno plus sombre/hard mais rien de sûr vu l’heure de passage. Ce sont des artistes parisiens que l’ont voit régulièrement à Paris, en revanche Lacchesi a sorti quelques tracks qui ont fait du bruit récemment donc on pourrait vous diriger vers lui.

À 22h15 Airod arrivera sur la techno stage, un artiste qui a toujours su étonner lors de ses sets. Il a cette capacité à jongler entre les styles de techno sans que ça tourne au ridicule. Un artiste à voir.

C’est à partir de là que ça se corse. Côté techno stage, Cleric et SHDW & Obscure Shape jouent en même temps que Cassie Raptor qui sera à la Newtrack stage. Les deux premiers se sont fait rare à Paris depuis l’arrivée de l’épidémie. On vous conseille d’aller les voir car c’est toujours une belle expérience, leurs sets sont toujours extrêmement riches. Tout de même, on vous encourage à passer voir Cassie Raptor si vous aimez les ambiances raves parisiennes. Elle est en pleine expansion, son set au Delta Festival en a marqué plus d’un.e.

À la fin de SHDW, Paula Temple et SNTS prendront les platines pour un set plus sombre que jamais, les bass risquent d’éclater les vitres de quelques avions dans le périmètre. Vous l’imaginez bien, c’est un duo immanquable, certainement les têtes d’affiches de la soirée.

La suite se fera vraiment en fonction de vos goûts.

Du côté de Newtrack, Stranger jouera un style très opposé avec des percussions et une techno globalement plus lente. Pour finir la stage Newtrack, OPÄK est friand de la hard techno avec des notes de rock par moment. Il accélérera peut-être vers la fin avec l’arrivée de Pawlowski et son rythme de closing dans la limite du hardstyle. Les amoureux des collectifs rave parisiens se plairont très certainement dans cette ambiance.

Si vous décidez finalement rester à la Techno stage, Jacidorex comme à son habitude jouera certainement rapide avec les notes acid qu’on lui connait. C’est à partir de lui que le stage va prendre un autre rythme.
Sentimental Rave proposera sans doutes un set hard techno voir hardcore avec des sons breaké et possiblement du rap.
La fin se fera dans une ambiance hardcore/gabber avec Manu Le Malin et Paul Seul des Casual gabberz.

On vous souhaite un bon festival et de profiter à fond de cette programmation d’exception.

Event | Billetterie

Categories: Focus soirées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *