Le collectif Mess Paris revient le 7 mai de 23h à 11h dans une capacité réduite avec une série de nouveaux dispositifs et un line up toujours aussi innovant.

Un retour au source en toute sécurité

Le collectif Mess souhaite « restituer son esprit originel plus intimiste » et revenir aux fondamentaux qui ont fait le succès de leurs soirées. La prochaine aura lieu dans une nouvelle warehouse tout récemment rénovée avec une scénographie toujours plus innovante.

De nouveaux dispositifs vont être mis en place pour assurer la sécurité du public au maximum.
Une « safe zone » va être installée et inclura un stand de prévention, une équipe de premiers secours et un stand d’accueil contre les violences et le harcèlement sexiste et sexuel.
Un numéro d’urgence (hotline) pourra également être contacté durant tout l’événement si vous ne vous sentez pas en sécurité.
Vous pourrez retrouver ce numéro affiché sous la forme d’un QR code au bar, aux toilettes ainsi qu’aux vestiaires.
Pour encadrer tout ça, une brigade de prévention facilement identifiable pourra intervenir à tout instant et répondre à vos besoins jusqu’à la fin de l’événement.

Une programmation toujours aussi fraîche

Le collectif Mess Paris a depuis ses débuts amené une vent frais sur la capitale avec des programmations souvent peu communes. En effet, pour cette nouvelle édition, la Mess aura 6 artistes talentueux et en plein ascension en ce moment.

Tout d’abord, les résidents Tham et HKKPTR qui avaient séduit la Mess et le public parisien reviennent le 7 mai. Ils seront accompagnés d’artistes plein de promesses. On souhaite commencer par vous parler de Lolsnake et sa techno rapide aux sonorités trance mais toujours très bien maîtrisée qui apporte une ambiance cyberpunk qu’on adore. Son set a HÖR est dingue, on vous le met ci-dessous.
Originaire de Séoul et fondateur du label MHz, Messiahwaits impressionne depuis son arrivée à Berlin. Ses sets sont très groovy et à la fois contiennent des sonorités trance, un mélange qui marche très bien.
Il était déjà venu à la Mess de août dernier, Younger Than Me avait marqué le coup lors de son passage. Le résident du Tempio Del Futuro Perduto à Milan va nous régaler avec sa techno Italo-disco des années 90. Une bombe à ne pas louper.
Pour finir, le jeune Vergil viendra faire sa première date à Paris. Il fait de plus en plus de bruit avec un set à HÖR et des grosses dates à Berlin et Zurich.

Event | Billetterie

Categories: Focus soirées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.