Décrite comme “la rencontre annuelle incontournable dédiée aux professionnels des musiques électroniques”, la Paris Electronic Week se tiendra à la Gaîté Lyrique les jeudi 24 et vendredi 25 septembre de 14h à 20h.
Différents acteurs/actrices de la musique électronique présenteront des conférences et traiteront cette année de l’avenir de la fête.

Nouveaux formats et regard sur le lendemain

Vous l’imaginez bien, cette année la PEW ne pourra malheureusement pas vous faire participer aux différentes soirées de la capitale et vous permettre d’assister aux conférences. Cependant, l’organisation mettra en place des lives afin de retransmettre les tables rondes, workshops et conférences.
Vous pourrez d’ailleurs les retrouver sur notre page Facebook, nous les partagerons de notre côté en direct.

De nouveaux formats vont faire leur apparitions en plus de ceux citer précédemment (fishbowls, pecha kucha, réflexions en plénière) dans le but de “donner un espace de discussion et de réflexion aux acteurs de l’écosystème de la fête sur la manière d’appréhender l’événementiel au lendemain d’une crise sanitaire qui a fortement marqué tout le secteur.”
Le sujet sera abordé sous forme de synthèse des observations effectuées ces derniers mois, notamment dans le cadre de la table-ronde virtuelle Danser Demain organisée par Technopol. 

Cette dernière avait pour but de traiter l’avenir de la fête sous 3 axes différents (politique, environnemental, social et inclusif) qui seront repris lors de la PEW.
Plusieurs intervenants ont déjà confirmé leur présence afin de traiter ces axes.

Les intervenants

Bandcamp, United We Stream Asia et Arty Farty viendront s’exprimer sur comment ont-ils subvenu au besoin de consommer la musique électronique durant le confinement et même après.

United We Stream, la Ville de Paris et Border City aborderont la question du réaménagement de la fête. Comment s’adapter face à la crise sanitaire ? Quels sont les modèles à venir ? Nous traitons en partie la question dans notre reportage fait à Border City, nous vous invitons à aller le voir si ce n’est pas déjà fait.

Green Events et ADE Green interviendront depuis les Pays-Bas pour évoquer l’importance de diminuer notre impact sur l’environnement dans le secteur de l’événementiel. Ensuite, Bellastock, U-Boat et Brut Pop introduiront la notion de “makers”.

La question de la sécurité en milieux festifs sera abordée par le nouveau projet ACT RIGHT, un sujet au coeur du milieu qui mérite sa place dans l’axe inclusif. Pour l’accompagner, AMS Booking effectuera un workshop autour de la responsabilisation des professionnels de la musique.

Pour finir, plusieurs interventions virtuelles de Discwoman (USA), Fauve Radio (Hong Kong), Pilori Booking (Grèce), We can dance (Suisse), Glitter (Maroc) et Anormal (Argentine) sont à prévoir.

Event | Pas de billetterie

Notre dernier article : Les Docks de Paris vont accueillir de nouveaux collectifs jusqu’à fin octobre

Categories: Let's talk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *