Le webzine PWFM vient d’annoncer ce mercredi 25 mars le grand retour de sa webradio, la radio des jeunes talents.

“PWFM, c’est avant tout une histoire de cœur.”

Il y a tout juste un an, nous avions déjà eu l’occasion de vous présenter PWFM lors d’une interview de Marion, co-fondatrice du média. Si vous ne l’avez pas vu, nous vous encourageons à aller la voir, et sinon, merci de nous suivre depuis le début.
Mais dans tous les cas, voici une petite piqure de rappel.

Simple groupe Facebook d’échange de tracks au départ, PWFM va très vite devenir début 2016 le webzine que l’on connait. L’idée au départ et encore aujourd’hui était de mettre en avant les jeunes collectifs, artistes et labels.
Courant 2016 toujours, des événements clubbing et open-air ont commencé à voir le jour, c’est par la suite pas moins de 120 événements qui seront organisés à Paris et dans le reste de la France.

L’année dernière, l’équipe s’est lancé dans l’habillage sonore de vidéo avec le lancement de PWFM Sync. Nous avions d’ailleurs interviewé pour l’occasion le DJ Thomas Delecroix qui contribuait au projet. Le but était de proposer aux professionnels de l’audio visuel “le meilleur des jeunes producteurs actuels” pour accompagner leurs vidéos.
PWFM est désormais une plateforme à 360 degrés et profite de cette nouvelle année pour “repenser son amour premier”, la radio.

Le retour de la radio des jeunes talents

La webradio de PWFM s’annonce être différente des radios classiques par son choix plus vaste et diversifié et sa disponibilité 7 jours sur 7 / 24h sur 24. Les auditeurs pourront donc retrouver de la techno, house, disco, funk et bien d’autres styles. Pour s’y rendre, rendez-vous dans l’onglet “Backstage” du site puis il suffira d’upluader ses morceaux avec leurs informations.

L’équipe validera ensuite (ou non) les morceaux proposés pour les diffuser sur la radio. Seules les productions seront acceptées et non les podcasts. Par le passé, de grands nom d’artistes sont passés par la radio de PWFM, comme I Hate Models, AIROD, Mayeul… mais aussi des labels et collectifs tel que Possession, Molëkul, Newtrack et bien d’autres.

Demandez le programme

Cela fait donc maintenant 5 ans que PWFM couvre la scène électronique et il est maintenant temps pour eux de voir plus loin.
Plusieurs nouveautés sont à venir tel que des émissions et des prises d’antenne par des collectifs, labels, clubs et programmateurs. Ces derniers seront invités pour y présenter leur vision de la musique tous les soirs à partir de 20h.

Les émissions à venir :

– Jeudi 2 avril, 14h – Paroles de Fêtards #1
en immersion avec la nuit française
Mercredi 8 avril, 14h – Provocative Women Talk #1
« la safeness et les actions utilisées en soirées »
Mardi 14 avril, 14h – Glitter in the Groove #1
à la rencontre de Discoquette
Lundi 20 avril, 14h – Provocative Women Talk #2
« quand les femmes réinventent la fête »

Les différents programmateurs à retrouver tous les soirs :

Lundi – micro & minimale
avec Pisica, Insomnia

Mardi – IDM, electro & acid

Mercredi – jungle & DnB
avec DarkMatter Records, Warriorz…

Jeudi – house, funk & disco
avec Pasteur Charles

Vendredi – techno
avec Possession, La Quarantaine, Spectrum…

Samedi – trance & hardcore
avec Hadra Festival

Dimanche – ambient

Leur site : https://www.pwfm.fr/

Crédit photo de couverture : Nightmess (Instagram)

Notre dernier article : Le festival Elektric Park va offrir des places gratuites au personnel soignant

Categories: Let's talk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *