Après une saison estival riche en événements, le collectif Pisica retourne en warehouse avec l’arrivée de l’automne.

Même recette pour toujours autant de plaisir

C’est le retour des Pisica en warehouse, des événements sans prises de têtes comme vous les aimez avec 2 scènes house et techno. Cette première édition de la saison se fera dans une warehouse inexploitée ce vendredi 21 octobre. “Un spot de fou malade” selon l’équipe de Pisica.
Elle sera équipée d’un système son KV2 et la scénographie ainsi que le chill sont réalisés par Cinetic.
Un total de 11 artistes seront invités ce weekend à Pisica.

Au niveau de la scène techno, CJ Bolland fera son retour à Paris après 1 an d’absence. Sa vibe très old school vous fera groover. Il y en a un autre qui vous fera danser avec sa bonne humeur naturelle, c’est Mac Declos. Le parisien va sortir le 4 novembre un vinyle sur le label Mama Told Ya qui contient 10 tracks dont une produite avec Anetha, la fondatrice du label.
Il a par ailleurs intégré l’agence de booking ‘Mama Loves Ya’, qui s’occupe de ses dates à l’international.
Une ascension fulgurante pour cet artiste qui, sans aucun doutes, nous réserve encore bien des surprises. Une bonne raison d’aller le voir ce weekend.

Pour la suite de la programmation, on se dirige vers Rennes avec les DJ Sam, Tane et Mollo du crew Pentagon. Ces 2 derniers joueront en b2b. Pour finir, la résidente de Pisica “4 12” vient clore la programmation techno.

Les fan de minimale vont être servi avec en headliner le roumain Praslea, une pointure du genre. Une première pour Pisica. Du côté de Barcelone, Monile et son style UK garage avec une touche de Jazz et de disco complète le haut de l’affiche.
La programmation house se poursuit avec le parisien Nemo Vachez, la tunisienne Min8 et les fondateurs du collectif, Saar et HLE.

Une partie des bénéfices de la soirée sont comme à chaque fois reversés aux associations Les Griffes du Coeur et Les Chats du Hasard.

Événement | Billetterie

Photo de couverture : Arthur Lacour

Categories: Focus soirées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *