RZ 006 aka Razance revient le 30 avril pour 15 h de son, avec un format Open air et Warehouse.
Après deux ans d’inactivité, le collectif Razance a activement préparé son retour, pas des moindres, ils ont prévu un espace de 4500 m2.

“15 h de son, deux salles et deux ambiances”

Deux scènes et de multiples activités estivales qui permettront d’entamer la saison Outdoor.
Le collectif Razance a été créé en 2017 au cours d’un voyage psychédélique en direction du fief Allemand. De retour dans la capitale, les fondateurs décident de lancer leur premier événement à l’occasion de la fête de la musique sur l’île au cygne. Salué par les médias de la musique électronique ils ont réuni ce jour-là plus de 600 personnes.
Le projet RZ est alors né et après plusieurs événements sold out avec des artistes tels que D.A.V.E. The drummer ou Alignment,  ils reviennent sublimer vos jours et éclaircir vos nuits.

Un b2b exclusif entre Cleric et Felicie

C’est par une alternance nycthémérale que commencera cet événement avec en effet, de 16 h à 22 h l’Open air et de 23 h à 7 h, la Warehouse.
Commençons par La Razance village, l’open air de 3000 m2, où le stand paillette par l’équipe de Paillettes Pompettes, vous attendra pour une touche étincelante. Vous pourrez ensuite démontrer vos talents au sport sans effort de l’été, la pétanque ou faire quelques achats au stand Friperies by Les secondes mains. Des saveurs et d’autres surprises vous donneront l’énergie nécessaire à la programmation qui s’annonce.

Les festivités commenceront avec Le fondateur des collectifs MicroMat et Sylva Fest, Mateba. Dj et producteurs oscillant entre Minimal et House, ses inspirations varient de la Micro Roumaine à la Minimale Anglaise. Ensuite, Il passera les platines au créateur du label Panchama, Daymount, maître de la Ro-minimal. Il puise son art dans toutes les déclinaisons de la House (Tech-house, Microhouse et Minimal). Puis ce sera au tour de la recrue du jeune collectif Paillettes Pompettes, Michel ange. Entre groove et sélection pointilleuse, il proposera une ambiance incandescente avant de passer la main au dernier artiste de ce line up diurne, Serena. Fondatrice du collectif Casa Nocte, elle vous présentera son mélange de Techno-Acid-Trance, et de Minimal-House.

D’un rayon vert imperceptible à un soleil pourpre, place au crépuscule tant attendu.

La pression à son paroxysme, vous serez accueilli dans la Warehouse, par OPÄK du collectif Newtrack. Reconnu pour sa maitrise lors de ses sets et son énergie scénographique, il a en parallèle, un projet artistique mélangeants visuels, mixes et chorégraphies sous le nom OPÄK and the Seelen Zieher composé de deux danseurs phares, Charlène Massot et Edmond Guez

Ensuite, la pénombre installée, Le Belge Ahl Iver viendra hausser le ton avec des productions précises dont un EP sorti sur le label Exhale d’Amelie Lens. Puis il sera temps de faire face à l’un des résidents du collectif Razance, Klamer. Producteur et Dj renommé pour ses rythmes mélodieux et kicks décadents, il a sorti plusieurs EP sur des labels tels que NTN ou DR. Ensuite la Berlinoise MOIA imposera pour sa première date à Paris, une techno contrastée par des rythmes binaires et rapides. Agrémentant d’autant plus ce line up nocturne, vous serez accueilli par Ben Keen aka BK, compositeur du titre “Revolution” désormais devenu un grand classique. DJ et producteur anglais de Hard techno rarement présent à Paris, il saura vous mener jusqu’au bout de cette nuit.

Enfin, entre les prémices du jour et l’aurore, on termine cette belle programmation avec un b2b exclusif entre l’anglais Cleric et la Française Felicie. D’un côté nous avons Cleric, géant de la techno qui sillonne le milieu électronique depuis 2012. Entre sets interminables au Berghain et productions prolifiques, Cleric n’a plus rien à prouver à la scène électronique. Son titre Plunge à plus de 100000 écoutes sur Soundcloud, et plus récemment il a sorti sur le label Figure un EP dont la track Sigmund à marquer les esprits. Il a également fait des collaborations avec des artistes tels que I Hate Models ou Setaoc Mass.
De l’autre nous avons Felicie résidente du collectif Exil, elle saura maintenir la pression à base de techno Industrielle et de grooves high tempo. Reconnue par des artistes tels que Dax J, Amelie Lens ou encore Rebekah, son EP “Dady Issues” sortie sur le label Soma est très prometteur.

Pour cette nuit du 30 avril à mi chemin entre House et Techno nous feront donc appel à votre endurance. Un avant-goût de ce qui vous attend musicalement ! Découvrez la playlist des DJs de l’évènement.

Event | Tickets

Photo de couverture : Alex Quillard

Categories: Focus soirées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.