Samedi dernier a eu lieu la première soirée du collectif Xpérience, nous nous y sommes rendus sans attentes particulières mais avec l’envie de découvrir un nouveau collectif et ses ambitions. Une découverte plus que surprenante que nous allons essayer de vous retranscrire aujourd’hui.

Arrivée à 1h – découverte du lieu

À l’origine prévue dans le sud-est, la soirée s’est finalement réalisée dans le nord de Paris. Une petite frayeur mais qui s’est vite estompée en arrivant devant l’adresse.
Une fois à l’intérieur, on se croyait dans le hangars du Blanc Mesnil sauf que le mur qui sépare les deux pièces ici ce sont des arbres. Le chill était à l’opposé de la scène ainsi que les toilettes, une configuration logique mais notable. Un food truck aussi était présent, nous n’avons pas eu l’occasion de le tester cependant. Parlons de la scène maintenant.

On observe très rapidement le Vjing, le système son illuminé et le jeu de lumière sobre mais efficace. La quantité de lasers était limitée en raison des avions qui passaient juste au dessus de la soirée. Une belle addition pour une prestation à la hauteur des artistes invités.

Énorme performance de Alignment

Déjà aux premières heures l’ambiance était au rendez-vous, les gens criaient, sautaient, on ressentait tous une bonne énergie sur place. Les artistes devaient le ressentir aussi car ils (et elles) se sont tous donnés à fond.

Lorsque l’on est arrivé, Geerson était en train de jouer, un artiste que nous ne connaissions pas et qui fut une belle surprise.
Il a été suivi par ROÜGE qui a très bien préparé le terrain pour Alignment et puis arriva Alignment. Pour décrire sa performance c’est assez simple, sa selecta (choix des musiques) était si qualitative que l’on avait envie de filmer à chaque track. Une folie qui a duré 1h30 jusqu’à l’arrivée de Klangkuenstler.

Pour faire court, les performances de ce dernier et de Blicz étaient toute aussi bonnes, l’ensemble de la soirée était musicalement très bonne.
Pour une première c’est une belle façon de s’imposer sur la scène parisienne.
La fin de soirée s’est faite sur un “joyeux anniversaire” général pour l’artiste DLV, que l’on a retrouvé en closing avec Klangkuenstler et Blicz.
Vous pouvez voir nos vidéos sur notre dernier post Instagram.

Pour conclure, vous pouvez aller à leur deuxième édition les yeux fermés, on notera seulement l’absence de point d’eau qui a pu poser problème dans la soirée et qui on l’imagine sera résolu rapidement. On ressent l’envie de bien faire chez cette équipe et il est important de soutenir ce type de collectif.

Notre dernier article : La Paris Electronic Week dévoile les premiers invités de sa 8ème édition à la Gaîté Lyrique

Categories: Report soirées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *