Le 18 Janvier 2020 sonne le retour d’un collectif audacieux et libertaire. En effet, Le Projet Symbiose revient après 7 mois d’absence pour une troisième édition dans un lieu tenu secret. Au programme, toujours plus de surprises avec plus de 10 shows artistiques pour un collectif qui n’a jamais aussi bien porté son nom. Ils reviennent sur de solides bases, marquant le début d’une «  nouvelle Symbiose remplie de découvertes, de plaisir et d’amour ».

Retour après 7 mois d’absence

Après des «  petites vacances plus longues que prévues », le collectif revient en force avec un événement toujours de qualité. Le côté intimiste, chez Symbiose, c’est sacré. Pas question de danser «  collés comme des sardines » dans le lieu déniché pour l’occasion, qui accueillera moins de 800 personnes pour « garder ce côté humain ».

Le lieu, ils ont accepté de nous le teaser. Jamais exploité pour des soirées techno et accessible en métro, ce sont 1000m² d’espace pour danser et pour présenter les multiples stands et performances qui font vibrer le public de Symbiose.

Projet Symbiose 2 – Depuis la Foule

Une identité propre et l’amour de l’Art

Le Projet Symbiose, c’est avant tout un projet différent autour de la fête, la techno et l’art. «  Nous mettons un point d’honneur à ce que chacun se sente au mieux lors de nos événements et qu’il n’y ait pas d’échelle de supériorité, qu’il y aie un réel échange et une synergie entre les différents acteurs de la soirée »

Entre performances Shibari, Danse, stands de tatouages ou autres live-paintings, l’Art est toujours mis à l’honneur. Pour cette édition, L’équipe de Symbiose nous promet diverses surprises comme un stand de Sérigraphie Live avec Arthur Belhomme, un Show Expérimental par Polymorphe et plein d’autres stands qui font l’identité si spéciale de ce collectif aux multiples facettes.

Niveau VJ, c’est de nouveau le talentueux FEMUR qui s’occupera de régaler nos yeux comme ici.

Enfin, le collectif reste fidèle à lui même et marque le coup avec « un line-up avant gardiste et percutant ». Un premier live mondial de l’italien VSK et du polonais Michal Jablonski mais aussi la venue de Scalameriya font d’ores et déjà palpiter nos cœurs et nos corps à l’unisson. Le Projet Symbiose, c’est aussi vouloir propulser des artistes moins présents sur la scène Parisienne, comme Neri J ( pour qui ce sera la première en France ), NN, Heart Peaks et Paul Mork.

« Nous avons déjà accueilli plus d’une cinquantaine d’artistes l’année dernière, toutes catégories confondues ». Avec déjà au moins 13 performances – Djing, Vjing, performances et stands confondus -, Le Projet Symbiose n’est pas prêt de s’arrêter en si bon chemin. « Si quelqu’un a des envies artistiques concrètes et qu’il veut travailler avec nous, nous ferons en sorte qu’il puisse montrer son art ». Là ou les univers se mêlent et ou les arts s’entremêlent, Le Projet Symbiose est le parfait chef d’orchestre.

Merci à l’équipe du Projet Symbiose d’avoir répondu à nos questions en amont.

Event| Billetterie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *