Pour le quatrième épisode de Spoutnik sa mère, le collectif Newtrack a invité le hollandais Parrish Smith. Sa dernière présence à Paris remonte à septembre et il compte bien fêter ces retrouvailles.
L’aventure continue donc pour Newtrack et son équipage, que peut-il bien encore leur arriver ?

150 BPM 1 – 0 Autochtones

La situation sur Appollo 51 ne s’est finalement pas déroulée comme prévu, les autochtones se sont montrés agressifs avec l’équipage. Selon la science, ces derniers ne sont pas capables de supporter plus de 150 BPM. Fort heureusement pour l’équipage, un mystérieux vaisseau vint à leur rescousse pour les sortir de là. Seulement, une fois dans le vaisseau, une étrange atmosphère de maison close envahit les sens de chacun. Tout atour d’eux se forment des corps dénudés qui s’emmêlent et se chérissent. Comment vont-il gérer cette nouvelle situation ?*
*Cher lecteur.rice si vous êtes perdu.e dans cette lecture, nous vous recommandons de lire nos trois précédents articles sur la série de soirées “Spoutnik sa mère” (merci).

Newtrack fait appel à l’agence Raise Booking

Pour cette nouvelle édition, l’équipe de Newtrack à fait appel à trois artistes de l’agence Raise Booking : Darzack, Lacchesi et Dahlia.

Très connu de la scène parisienne, Darzack impressionne toujours à chaque fois par ses connaissances musicales et son énergie dégagée sur scène. Éduqué à la batterie, aux percussions et au piano, il est fréquent de le voir faire de la batterie sur fond de musique électronique. Un spectacle unique en son genre à découvrir absolument.

Connu au même titre que Darzack, Lacchesi viendra aussi représenter l’agence Raise Booking. Fondateur du label Maison Close Records, Lacchesi est très présent sur la scène française depuis maintenant plusieurs années. Il s’est remarqué il y a plusieurs mois pour avoir joué aux côtés de Nina Kraviz à Dehors Brut. Elle le remercie encore d’ailleurs pour avoir joué 93 bang bang de Casual Gabberz juste avant son passage.

Et enfin, Dahlia, jeune recrue de l’agence a désormais quelques dates à son actif dont une au Pulse Festival. Amoureux de sonorités post-punk, EBM et techno, vous serez conquis.

Tout droit venu d’un monde où le hard rock et la techno ne font qu’un, Parrish Smith ne vous laissera pas prendre une pause durant son set.
Sa capacité à mélanger les genres est splendide et vous fera vivre votre soirée comme aucune autre. il sera d’ailleurs présent cet été au Dekmantel Festival ainsi qu’au Voltage Festival.

Pour finir, c’est le résident Newtrack OPAK qui complètera la programmation. Nostalgique d’une époque Punk/rock révolue, le breton troque ses baguettes de batterie contre des platines en 2017. Son style oscille entre techno industrielle et sonorités acid lourdes et brutales.

Event | Billetterie

Leurs prochaines dates : ApéroBPM (7 avril) / Spoutnik 3 (demain)

Notre dernier article : Bordeaux – Rencontre avec Distill, le collectif où la minimale se déguste sans modération

Categories: Focus soirées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *