Suite à notre périple au Voltage Festival, nous avons entamé nos premiers jours à Rotterdam pour la Rotterdam Rave.
Nouveau lieu assez spécial pour cette année, les organisateurs ont décidé d’investir le port de Rotterdam.

Un lieu de vie

Tout d’abord, en entrant sur le lieu de l’événement, on a du mal à distinguer les différents espaces/scènes.
C’est en s’infiltrant plus loin qu’on comprend qu’il y a tout un espace intérieur et extérieur avec nourritures, boissons, tables, stands de prévention etc.
Deux scènes sont réparties en intérieur, la Machine room et la Control room.
La dernière scène “dock” se trouvait à l’extérieur.
On était ravis de voir qu’il y avait beaucoup de contenu et d’endroits pour s’asseoir.
On a pu y découvrir un public ainsi qu’un staff très aimable tout au long de la journée.

Une scénographie unique au monde

Si vous êtes allés au festival vous avez forcément été marqués par l’installation mise en place pour les lumières.
La machine room avec ses 4 grilles de lumières nous a totalement éblouis, du jamais vu.
La Control room était équipée de lumières sur toute sa surface en 360 degrés, de quoi vous faire tourner la tête.
On a pu voir notamment Fjaak, Paula Temple, Ghost in the machine, Stranger et en final I Hate Models / Dax J (le choix fut rude).
En fin d’après midi on a eu droit à un magnifique coucher de soleil accompagné d’une bonne pizza.
Au final on n’a même pas vu la journée passer, ce qui est plutôt bon signe.
Les organisateurs ont déjà annoncé la prochaine date avec une programmation de folie à voir ici.

I Hate Models à la Machine Room
Categories: Report soirées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *