Après un premier open-air à grand succès (presque 4000 personnes sur l’évent fb), le collectif Pisica remet ça ce samedi 25 juin avec la même formule. Comme on dit : on ne change pas une équipe qui gagne.

Pisica sur une très bonne lancée

Comme chaque été le collectif Pisica séduit les parisiens avec ses open-air laissant place à l’amour plutôt qu’à la fame. Le concept ne bouge pas : 2 scènes techno et house, des cocktails, un gros spot et des petits chats. Et aussi un brumisateur pour vous rafraichir. Le public semble être une nouvelle fois au rendez-vous pour profiter de cette saison open-air. Pour cette seconde édition il faudra s’accrocher car c’est un line-up orienté hard techno / techno industrielle qui nous est proposé par le collectif. Open-air en journée ou pas, l’équipe de Pisica ne compte pas rigoler longtemps sur la scène techno.

Credit : Arthur Lacour

On y retrouve notamment Draugr (en live), co-fondateur du label Wrongnotes, le berlinois D. Carbone, l’étoile montante Versus et MZA, jeune recrue de Maison Close. Le résident du collectif Saartek vient compléter l’affiche.
Un mélange de pointures du milieu et d’étoiles montantes, un cocktail comme on les aime à Pisica
On oublie évidemment pas la scène house avec Chris Stussy et Ferro tous deux venus d’Amsterdam. Le premier n’a joué que très peu de fois en France, il est très rare de le croiser. C’est donc une occasion parfaite pour le voir jouer ce weekend. Pour finir, Mryn de Micromat et les fondateurs de Pisica aka Saar et HLE complètent le line-up.
Pour écouter tout ça, l’équipe de Pisica installeront à nouveau leur système son KV2 Audio.

Une partie des bénéfices est comme d’habitude reversée à l’association Les Griffes du Coeur et à l’association toulousaine Les Chats du Hasard.

On vous conseille de venir tôt car il y a depuis peu un happy hour à (-90%) avant 15h30. Deuxième conseil : mangez avant.

Event | Tickets

Photo de couverture : Arthur Lacour

Categories: Focus soirées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.