Ce samedi 19 février, le (tout frais) collectif Vertigo organisera son premier événement avec une identité bien particulière. Un univers tournant autour de la culture du cinéma et de la techno.

Une véritable passion pour le cinéma

Le collectif Vertigo est né par l’association de Marie-Sara et Nicolas, un binôme passionné de cinéma et du milieu techno queer. Ils se sont rencontrés en 2015 lors des soirées OFF et ont eu l’occasion de travailler dans des collectifs comme MYST, ORDER ou encore PROTOCOL.

Ils vont unir leurs connaissances et leurs forces pour créer un univers qui leur ressemble. L’identité visuelle du collectif Vertigo est inspirée de l’univers du cinéma.
Dans le futur, leur souhait est de réaliser leurs soirées dans des reconstructions de décors de cinéma et un court métrage y sera tourné lors de chaque événement.
Le projet est très ambitieux et promet de créer la surprise.

Nous souhaitons proposer une nouvelle alternative à un public parisien toujours en quête de nouvelles expériences et sensations.

Marie-Sara & Nicolas

Pour leur première édition, ils occuperont le Sierra Neon Club à Saint-Denis. Le club n’a pas rouvert depuis que la pandémie est arrivée en mars 2020. Ce sera donc la première soirée là-bas après 2 ans de fermeture.

Un premier line-up a couper le souffle

C’est le type de plateau que l’on aimerait voir plus souvent à Paris. Pour leur tout première édition le collectif Vertigo invite les artistes Talismann et Introversion. Les passages de Talismann à Paris ces dernières années se comptent sur les doigts d’une main avec une date à Dehors Brut et une à MYST en 2019. Ce dernier est une vraie bibliothèque avec une superbe sélection de tracks dans un style de techno très sombre. Son passage a Reaktor la même année avait fait beaucoup de bruit et n’a épargné personne à Amsterdam.

De son côté Introversion est un dj qui a commencé a beaucoup faire parler de lui en 2016 avec des premiers projets comme “Aftermath EP” ainsi que “Overnight”. Mais c’est avec la sortie de “Dystopia” sur ARTS en 2017 qu’il explose et se révèle dans toute l’Europe. Il jouera par la suite dans les plus grands clubs d’Europe comme le Berghain, le FOLD, ://about blank, Griessmuehle (aujourd’hui Revier Südost), et bien d’autres…
Ses sets sont en général très variés avec des sonorités breakbeat / dark techno provenant des années 90. Une période qu’il affectionne particulièrement.

Pour accompagner ces deux têtes d’affiche, l’équipe de Vertigo mettra en lumière ses deux récents dj résidents Nymed et Trashtel. Le parisien Nymed ne cesse de faire du bruit ces derniers temps avec une apparition au 5ème anniversaire d’Exil ou encore le lancement de ses soirées “Toyz parties”. Son label Conceptual Violence traduit son amour pour le groove, les atmosphères trippy et oldschool.
Trashtel de son côté est présent depuis une dizaine d’année maintenant avec des passages dans des lieux connus comme le Gibus, à la folie, Péripate… Il mixe uniquement sur vinyle et joue des disques techno et breakbeat. Une programmation assez cohérente dans sa globalité donc.

Tout ça promet d’être un début marquant de Vertigo dans la scène parisienne.

Event | Billetterie

Categories: Focus soirées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *